Missions et objectifs

L’animation est une activité de service qui a fortement évolué depuis sa naissance du point de vue de son contenu mais surtout du point de vue de ses formes de gouvernance. En effet, ce métier a connu des mutations dans les pays francophones et anglo-saxons.

De nos jours, les animateurs doivent accomplir une pluralité de projets émancipateurs, réparateurs et républicains. Comme l’écrit François Dubet, (Jubet, 2003) et l’on constate ainsi ces dernières années un recentrage des politiques locales sur l’insécurité et la prévention où l’animateur joue un rôle déterminant (Jovelin et Bouquet, 2005). Les publics qui bénéficient des services d’animation sont devenus très variés, de la petite enfance aux personnes âgées, des actifs aux inactifs, en passant par la catégorie personnes « en difficulté ». L’animation est multiple et plurielle et on constate son omniprésence dans l’activité humaine et son caractère incontournable.

L’objet du Réseau de l’ingénierie Sociale pour le Développement (RISOD) est la promotion et la vulgarisation de l’animation (ingénierie sociale). Ce projet fait suite à un constat sur l’insuffisance en informations relatives à ce corps de métier que l’on retrouve chez la plupart des citoyens camerounais. En effet, si la profession d’animateur est reconnue et valorisée dans d’autres pays tels que le Canada ou encore la France, tel n’est résolument pas le cas au Cameroun, où cette profession est parfois confondue au seul divertissement ou aux activités se déroulant pendant la semaine de la Jeunesse.